L’énergie nucléaire en France.

La France est le 1er pays au monde en nombre de réacteurs nucléaires en exploitation par habitant : 56 réacteurs pour plus de 67 millions de Français. Même si à l’heure où sont écrites ces lignes, 32 réacteurs sont arrêtés pour cause de maintenance.

Le nucléaire assure, en continu, l’essentiel de la production électrique française, contribuant de façon assez large avec les énergies renouvelables, au très faible contenu en CO2 du KWh.
Ces réacteurs sont implantés au sein de 19 centrales nucléaires réparties dans le pays. Avec le Grand Carénage, programme industriel de rénovation et de modernisation des installations, EDF souhaite poursuivre le fonctionnement de ses centrales après 40 ans.
C’est plutôt un atout pour réussir la transition énergétique en cohérence avec la loi, en permettant le maintien d’un coût de production nucléaire stable et compétitif.
L’opérateur historique garantit le bon fonctionnement en toute sûreté et sécurité du parc nucléaire afin d’éviter tout incident ou accident.

Le nucléaire en quelques mots.

La fission des atomes d’uranium produit de la chaleur qui transforme de l’eau en vapeur et met en mouvement une turbine reliée à un alternateur qui produit ainsi de l’électricité. Plus de 75 % de celle-ci produite chaque année par EDF en France est d’origine nucléaire. L’exploitation, la maintenance et la déconstruction des centrales nucléaires produisent des déchets radioactifs ( 90 % ont une radioactivité et une durée de vie limitée, 10 % sont issus du traitement du combustible nucléaire usé). Des solutions existent pour la gestion de ces déchets, qu’ils soient issus de l’exploitation des centrales ou de leur déconstruction.

La technologie EPR.

Avec une puissance installée de 1650 MW, l’EPR pour European Pressurized Reactor est le réacteur à eau pressurisée le plus puissant au monde. Ce réacteur est également le plus avancé e matière de sûreté et de performance. Il s’inscrit dans la continuité des technologies existantes en intégrant des progrès technologiques récents lui permettant de produire une électricité encore plus sûre, compétitive et bas carbone.
En France, ce réacteur est toujours en construction à Flamanville dans le Cotentin. Six EPR sont actuellement en construction dans le monde, dont cinq pilotés par EDF : un en France, deux en Chine ( le réacteur n°1 de Taishan a démarré en juin 2018) et deux au Royaune-Uni.

A noter enfin que 50 000 salariés EDF et des entreprises prestataires travaillent au quotidien sur le parc en exploitation en France.