Réduire sa vitesse de 20 km/h est-il si efficace que cela pour réduire la pollution ?

Réduire sa vitesse de 20 km/h peut être efficace pour réduire la pollution atmosphérique, en particulier les émissions de particules fines et d’oxydes d’azote, qui sont des polluants courants émis par les véhicules. En effet, ces polluants sont principalement émis lors de la combustion des carburants dans les moteurs des véhicules, et les émissions sont généralement plus élevées à des vitesses plus élevées.

En réduisant la vitesse de conduite, les émissions de ces polluants sont également réduites, car le moteur fonctionne plus lentement et brûle moins de carburant. Les études montrent que réduire la vitesse de conduite de 20 km/h peut réduire les émissions de particules fines de 10 à 30 % et les émissions d’oxydes d’azote de 20 à 30 %.

Cependant, il est important de noter que la réduction de la vitesse de conduite peut également augmenter le temps de trajet, ce qui peut entraîner des émissions plus élevées sur l’ensemble du trajet. Par conséquent, il est important d’examiner les avantages et les inconvénients de la réduction de la vitesse de conduite, en fonction des conditions de conduite et des objectifs de réduction de la pollution.