Le climat océanique.

Le climat océanique est un type de climat présent dans les régions côtières influencées par les océans. Il se caractérise par des températures modérées et une humidité élevée tout au long de l’année. Les précipitations sont réparties de manière relativement uniforme sur l’année. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il pleut en quantités similaires sur une année en Bretagne comme en Rhône Alpes par exemple.

En France, les régions ayant un climat océanique se situent principalement sur la côte atlantique et comprennent notamment la Bretagne, les Pays de la Loire, une partie de la Normandie, de la Nouvelle-Aquitaine et une partie de l’Occitanie.

Voici quelques données chiffrées pour la ville de Brest en Bretagne, qui est représentative du climat océanique :

  • Température moyenne annuelle : environ 11°C
  • Température maximale moyenne en été : autour de 20°C
  • Température minimale moyenne en hiver : autour de 5°C
  • Précipitations annuelles : environ 1100 mm
  • Nombre de jours de pluie par an : environ 180
  • Humidité relative moyenne : autour de 80%
  • Ensoleillement annuel : environ 1600 heures

Le climat océanique est caractérisé par des hivers doux et des étés plutôt tempérés. Les gelées sont en effet généralement rares dans les régions à climat océanique en raison des températures relativement douces tout au long de l’année. Toutefois, cela peut varier en fonction de l’altitude, de la latitude et de l’emplacement géographique. Dans certaines zones, notamment les zones montagneuses, les températures peuvent être plus basses et les gelées plus fréquentes.

En général, les canicules sont moins fortes dans les climats océaniques que dans les climats continentaux en raison de l’influence modératrice de l’océan sur la température. Cependant, cela peut varier selon la localisation et les conditions météorologiques particulières. Par exemple, en France, la canicule de 2003 a touché l’ensemble du pays, y compris les régions côtières soumises à un climat océanique. Et durant cet été 2022, des records de chaleur ont été battus en Bretagne avec des pointes à 40°. Et au final, on pourrait avoir des étés similaires lors des canicules à d’autres région françaises situées un peu plus dans les terres et donc moins sous l’influence océanique.