Que sont les gaz à effet de serre ?.

Les gaz à effet de serre (GES) sont des composés gazeux présents dans l’atmosphère qui absorbent et émettent du rayonnement infrarouge. Ces gaz contribuent au phénomène connu sous le nom d’effet de serre, qui est essentiel pour maintenir la température de la Terre à un niveau propice à la vie. Cependant, les activités humaines ont augmenté la concentration de certains de ces gaz, entraînant des changements climatiques.

Voici quelques-uns des principaux gaz à effet de serre :

Dioxyde de carbone (CO2) : Le CO2 est le principal gaz à effet de serre d’origine humaine. Il est libéré principalement par la combustion de combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel, ainsi que par la déforestation.

Méthane (CH4) : Le méthane est libéré lors de la production et de l’utilisation de combustibles fossiles, de la digestion des animaux ruminants, des décharges et de la décomposition des déchets organiques en l’absence d’oxygène.

Protoxyde d’azote (N2O) : Le protoxyde d’azote est produit principalement par l’agriculture, en particulier lors de l’utilisation d’engrais, ainsi que par la combustion de biomasse et certains processus industriels.

Vapeur d’eau (H2O) : Bien que la vapeur d’eau soit naturellement présente dans l’atmosphère et contribue à l’effet de serre, ses concentrations dépendent largement des conditions météorologiques et ne sont pas directement influencées par les activités humaines.

Ozone (O3) : L’ozone présent dans la troposphère (la partie inférieure de l’atmosphère) peut contribuer à l’effet de serre. Cependant, l’ozone stratosphérique (dans la stratosphère) est important pour bloquer les rayons ultraviolets nocifs du soleil.

L’augmentation des concentrations de ces gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en raison des activités humaines telles que la combustion de combustibles fossiles, l’agriculture et la déforestation, contribue au réchauffement de la planète et aux changements climatiques. Le renforcement de l’effet de serre entraîne des conséquences telles que l’élévation des températures, la fonte des glaciers, l’élévation du niveau de la mer et d’autres impacts sur les écosystèmes et la vie humaine.