A quoi sert un piézomètre ?.

Un piézomètre est un instrument utilisé pour mesurer le niveau d’eau dans une nappe phréatique ou un aquifère. Voici sa définition et son fonctionnement :

Il s’agit d’un tube ou un puits enfoncé dans le sol jusqu’à ce qu’il atteigne la zone saturée où se trouve l’eau souterraine. Il est conçu pour mesurer la hauteur ou la pression de l’eau dans la nappe phréatique à un endroit spécifique.

Il  se compose généralement d’un tube en PVC ou en acier inoxydable équipé d’une ouverture perforée ou d’une fente à sa partie inférieure pour permettre à l’eau de s’infiltrer dans le tube. À l’intérieur du tube se trouve un dispositif de mesure, tel qu’un capteur de pression ou un flotteur, qui enregistre la hauteur de l’eau dans le piézomètre.

Pour installer un piézomètre, un trou est creusé dans le sol jusqu’à ce qu’il atteigne la nappe phréatique. Le piézomètre est ensuite placé dans le trou et rempli de gravier ou de sable pour stabiliser le tube et permettre à l’eau de s’infiltrer librement. Une fois installé, le piézomètre est scellé hermétiquement à la surface pour éviter les contaminations et les interférences externes.

L’appareil enregistre la hauteur de l’eau dans le tube, qui peut être convertie en une mesure de la pression de l’eau dans la nappe phréatique. Cette mesure est souvent exprimée en pieds ou en mètres de hauteur d’eau au-dessus d’un point de référence spécifique, tel que le fond du piézomètre ou une altitude de référence.

Les piézomètres sont utilisés pour surveiller les niveaux d’eau dans les nappes phréatiques au fil du temps. Cette surveillance permet de suivre les variations saisonnières, les tendances à long terme et les réponses aux changements dans les conditions météorologiques, les activités humaines ou les prélèvements d’eau.

Pour résumer, un piézomètre est un instrument essentiel pour la surveillance des eaux souterraines, permettant de mesurer et de suivre les niveaux d’eau dans les nappes phréatiques et les aquifères. Ces données sont importantes pour la gestion des ressources en eau, la protection de l’environnement et la planification des activités humaines.